Exposition Labastide Saint Pierre

labastide saint pierre logo  2
La municipalité de Labastide Saint Pierre

Les Amis de la Médiathèque de Labastide Saint Pierre

Monsieur Alain MILA
Président de l’association « Les Sentinelles de la Paix »

vous convient au vernissage de l’Exposition
« Des artistes pour la paix »

le Vendredi 21 Novembre 2014 à 18h30
à la Médiathèque de Labastide Saint Pierre
suivi d’un verre de l’amitié.
http://www.lessentinellesdelapaix.org/ Tel 06 07 61 72 66
Médiathèque intercommunale de Labastide Saint Pierre – Tel 05 63 30 13 76
lesamisdelamediathequelsp@laposte.net http://amislsp.over-blog.com

 

Durèze

 Message de Kerrian pour la paix

Initiative : Les Sentinelles de la Paix…(faite par Kerrian, 7 ans) Laisser une trace, en faveur de la Paix, prend aujourd’hui toute son importance, puisque nous allons faire la guerre non pas à la pauvreté, contre le chômage, contre les inégalités…non nous allons faire la guerre…
140 kerrian

L’actualité

L’actualité des Sentinelles, des partenaires et des Citoyens du Monde

Invitation

Depuis l’ouverture à MONTAUBAN du Centre d’enregistrement des Citoyens du Monde, nous cherchions une opportunité de rencontrer le (ou les) responsables des Citoyens du Monde et du RECIM.
Daniel DURAND sera parmi nous à partir du 18 décembre.Je propose à celles et ceux qui souhaiteraient profiter de sa présence pour questionner ou s’informer des actions ou projets des  Citoyens du Monde, du RECIM, de l’assemblée des peuples, etc…..de dîner ensemble le jeudi 18 décembre au soir. Lieux à déterminer. Afin de réserver rapidement auprès d’un restaurant, je vous remercie de me confirmer rapidement votre inscription si vous souhaitez participer à cette soirée.
François TERROIR

Galerie du Fort à MONTAUBAN

Actuellement, Audrey Roccaro et Hugo exposent à la galerie du fort.

La communauté de communes de Labastide Saint Pierre
va accueillir notre expo « Des artistes pour la paix » du 10 au 22 novembre dans une jolie salle de la médiathèque de Labastide.
L’installation se fera le 10.
Pour les oeuvres que nous n’avons pas récupérées à Cahors, il est possible de les déposer le 10 à la médiathèque ou, avant cette date, à Montauban ; merci de m’indiquer votre choix afin qu’on se mette d’accord pour les modalités de réception à Montauban.
Pour l’exposition de janvier à Montauban, nous disposons de deux grands espaces;  si vous connaissez des artistes sensibles à notre démarche et susceptibles de nous rejoindre pour cette exposition itinérante, n’hésitez pas à les contacter. Merci.
Alain
L’Atelier   » l’Art c’est Sérieux  « , par les créations de Morisson est, depuis le 15 Octobre 2014 partenaire de la Société Design URBAN STRUCTURES installée au Grand Duché du Luxembourg.
« L’Art rejoint ici le design, permettant à l’artiste, une grande liberté de création et de recherches artistiques. » Mo.
Prochaine exposition le dimanche 30 Novembre 2014 (14h30/18h30)
Adresse de l’atelier : 22, rue de la Justice – Puttelange les Thionville – 57570 – Fr
Au plaisir de vous rencontrer à cette occasion.

Foyer AJH de LAHAGE les personnes handicapées aussi ont des choses a dire »

A au foyer de vie AJH de LAHAGE les personnes handicapées aussi ont des choses a dire

Une journée entière passée au « Centre de vie Saint Ménard» à Lahage (31370) où avec les 116 pensionnaires handicapés des Centres de vie de Saint Ménard et des Tilleuls de Rieumes, nous avons posés des « Sentinelles ».

Grace à Christophe, Florence et Henry qui ont accueilli et préparé notre projet avec enthousiasme et compétence, c’est une journée formidable, enrichissante et, nous semble-t-il, profitable à tous que nous avons vécu ce 14 octobre.

J’ai souvent dit que ce n’est pas anodin de poser ainsi des pierres en équilibre, et bien des acteurs de ce geste symbolique m’ont déjà indiqué que ça leur apportait quelque chose, quelque chose de plus… difficilement explicable. Faut dire que c’est d’abord un geste artistique (land art) et qu’une pierre posée n’est pas jetée… le reste appartient à chacun ! Notre association a pour but de partager cette expérience avec le plus grand nombre possible de personnes. Une façon d’exprimer et défendre des valeurs essentielles de la vie.

Poser des pierres en colonnes, c’est un geste simple, mais pas forcément facile, on doit ce centrer, se concentrer, se poser soi-même, être présent à ce qu’on fait, dans ce présent qui bouscule la linéarité du temps…

La matinée : ce sont les trois groupes des « Tilleuls » qui ont commencé l’installation des « sentinelles » dans le magnifique parc du château.

Comment vous dire ce qui s’est passé et comment… Avec Nicole qui m’accompagnait, nous n’avons pas insisté très longtemps sur les explications, nous avons simplement invités toutes les personnes handicapés ou non à « passer à l’acte » positif et constructif (faut-il le préciser) de la construction de « sentinelles ».

Les pierres étaient à disposition, le début ne fut pas hésitant pour tous, pour certains, Nicole, Harry et moi même avons prodigué encouragements et petits conseils rassurants, il fallait parfois simplement tenir la main ou être « à côté », et très vite tous les acteurs se sont pris au jeu, même celui qui souvent rechignait au travail. Comme par magie se sont élevés les colonnes de pierres accompagnés d’une joie et d’une satisfaction communicatives de tous les participants. Les visiteurs eux-mêmes se sont sentis touchés par ce qui se passait.

Puis, chacun a porté « sa » pierre jusqu’à l’ancienne fontaine aménagée spécialement pour accueillir des « sentinelles » construites cette fois collectivement par chaque groupe. Moments forts où tous les participants encourageaient le groupe en action.

Le résultat le voici en photo, l’ambiance vous l’imaginerez. Le prochain « post » relatera la suite de l’après-midi…

DSC_9620-2 DSC_9621-1 DSC_9622-1 DSC_9623-2 DSC_9625-2 DSCN5281-2 DSCN5345-1 DSCN5347-2 DSCN5348-1 DSCN5349-2 DSCN5351-1 DSCN5353-2 DSCN5354-1 DSCN5355-2 DSCN5357-2 DSCN5360-2 DSCN5361-1 DSCN5362-2 DSCN5363-1 DSCN5364-1 DSCN5366-1 DSCN5367-2 DSCN5368-2 DSCN5370-2 DSCN5371-2 DSCN5374-2 DSCN5375-1 DSCN5376-2 DSCN5380-1 DSCN5384-1 DSCN5385-2 DSCN5389-1 DSCN5389-2 DSCN5392-2 DSCN5393-2 DSCN5400-2 DSCN5400-4 DSCN5403-2 DSCN5406-2 DSCN5411-1 DSCN5411-2 DSCN5412-1 DSCN5414-1 DSCN5415-2 DSCN5423-1 DSCN5425-2 DSCN5427-1 DSCN5429-1 DSCN5430-2 DSCN5431-1 IMG_0722-1 IMG_0723-2 IMG_0724-1 IMG_0725-2 IMG_0728-2 IMG_0730-1 IMG_0734-2 IMG_0735-1 IMG_0736-2 IMG_0738-1 IMG_0739-2 IMG_0740-2 IMG_0741-2 IMG_0747-2 IMG_0752-2 IMG_0752-4 IMG_0753-1 IMG_0755-1 IMG_0758-2 IMG_0758-3 IMG_0761-2 IMG_0762-2

projets pédagogiques

Fiche pédagogique :

« Les Sentinelles de la Paix. Une pierre posée n’est pas jetée. » ©

I Préambule :

Toutes organisations participent à l’élaboration de la pensée. L’organisation des chiffres, des nombres conduit à la mathématique, celle des lettres, des mots, des phrases, à l’étude de la langue…
Et quand on organise des pierres ? Construire une « Sentinelle », relève bien d’une organisation de la matière, on peut dire qu’elle relève donc de la transformation de l’aspect dionysiaque en un aspect apollinien. C’est à dire à un travail architectural, à une « élévation » de la matière inerte en une construction. On retrouve là une image, et certainement un peu plus, du développement de la conscience (apollinienne) à partir de l’état plus pulsionnel de l’inconscient (dionysiaque). On touche à la fois à la dimension cognitive et à celle éducative.

II Que met on en œuvre quand on construit des « Sentinelles » ?

La pertinence du choix :

On doit choisir les pierres… et tout choix implique un deuil symbolique, ce qu’on retrouve dans tout apprentissage… on aborde là la possibilité du dépassement de l’obstacle épistémologique nécessaire à l’apprentissage, au progrès.
Ce choix implique également une anticipation… on aborde alors la notion de projet, notion tellement utile à la pertinence de l’acte pédagogique.
Ici le choix des pierres est facilement interchangeable, on essaie, la pierre ne convient pas, on en prend une autre… l’erreur n’entraine pas de culpabilisation, au contraire, ce statut de l’erreur formatrice se met en place naturellement.
Quand on choisit, on prend une responsabilité, on tend à l’autonomie…
La nécessité du « bon » choix de la pierre développe la pertinence du choix, de la pensée critique et créative, de l’observation, (compétences transversales utiles à tout âge…)

Une construction :

On a abordé la construction apollinienne… Une « Sentinelle » est une élévation de la matière. Toute élévation est symboliquement une élévation de l’esprit. Souvent « récupéré » par des ambitions spirituelle ou religieuse (cf. la hauteur des clochers, des cathédrales…) ici, proche des cairns qui jalonnent depuis bien longtemps des chemins, ces colonnes de pierres s’inscrivent dans une sorte d’universalité (peut on dire laïcité ?) sans parti pris confessionnel.
Mais dans la construction, il y a surtout, on l’a vu, la notion d’organisation.
Des capacités transférables, de rangements, de sériations, de classements (même informel) sont développées.
Prendre le chemin qui passe par ces capacités kinesthésiques en diversifie l’approche.
La pédagogie différenciée prend également en compte le rythme de chaque élève. Ici la gestion du temps se fait naturellement, la sentinelle sera plus ou moins haute, plus ou moins solide, chacun terminera « forcément » sa réalisation à son rythme.
Cette notion du temps qui passe peut également prendre un aspect philosophique… ces constructions sont éphémères… mais l’intensité liée précisément à cet état de « fragilité » peut amener à une réflexion sur des valeurs essentielles (et existentielles) : le bonheur est fragile, la vie, l’amour, la paix…
La notion de temps, d’Einstein aux recherches quantiques ou à la théorie du chaos, ouvre à bien des réflexions…
Construire une sentinelle nécessite de la concentration, de l’application, de la patience, du calme… en posant des pierres, l’élève se « pose » lui même et installe ainsi en lui des capacités, là encore, transversales.
C’est une construction en équilibre, équilibre fragile, mais équilibre fécond d’émotions, de ressentis, de satisfactions.

Exploitations pluridisciplinaires :

Arts visuels, (création, expositions, communications, …)
Et biens d’autres disciplines possibles à partir des photographies (langue orale, écrite, etc.). de quoi alimenter le livret de compétences des élèves…

Un acte positif :

Seul ou en groupe : en alternant des constructions individuelles et en groupes, on diversifie le développement des capacités travaillées. (Par exemple : prendre des responsabilités seul ou à plusieurs implique des capacités complémentaires).
L’aspect très ludique n’en prive pas moins de la profondeur de l’acte et de la « positivation » pédagogique.
Construire des « Sentinelles » dans le but de participer à un acte de paix et d’équilibre développe une pédagogie coopérative tournée vers les autres dans un esprit de tolérance et d’attachement à des valeurs humanistes , de solidarité, d’entraide, de responsabilités sociales et civiques.
La construction de « Sentinelles » implique un acte qui développe le sens civique du respect.
La construction de « Sentinelles » demande concentration et un « auto centrage », capacités transversales utiles en bien des domaines.

III Mise en œuvre :

Principe :

Les pierres sont empilées en colonnes (non en cairns, mais des exceptions et des variantes sont toujours acceptées).
Le nombre de pierres utilisées n’est pas la priorité, l’impression d’équilibre fragile est un critère intéressant…
Les photos en contre plongée donnent des effets valorisants, mais il est conseillé de prendre plusieurs points de vues.
La réalisation d’une sentinelle peut être individuelle ou collective, ne pas dépasser quatre élèves par groupe… (le travail à deux s’est révélé être très riche tant d’un point de vue éducatif, qu’artistique).
Présentation des photos à l’ensemble de la classe et sélection de celles qui seront imprimées et/ou envoyées aux « Sentinelles de la Paix ».

Les besoins :

Des pierres (ou/et galets, cailloux…) : le land art voudrait qu’on les trouve in situ… et il n’y en pas forcément à proximité de l’école. Ce qui demande donc un repérage, un déplacement… Mais il est également possible de demander aux élèves de ramener chacun quelques pierres… ou d’organiser une mise à disposition de pierres. (prévoir alors transport et déchargement des pierres en un lieu approprié).
Dimensions des pierres : diamètres de deux à une douzaine de centimètres… mais les pierres de bases peuvent être plus grandes. (à adapter à l’âge des élèves)
Un lieu pour la réalisation : au cours de « sorties », dans l’enceinte de l’école, du collège ou à proximité, le bon sens pratique vous guidera…
Les photos : Au moins un appareil photo ; mais en fonction de votre projet et des moyens trouvés, chaque élève ou groupe d’élèves disposent d’un appareil. Les photographies peuvent être exploitées sur l’ordinateur ou en tirages. Mais n’oubliez pas de les transmettre par e mail à : mila.alain@gmail si vous désirez qu’elles figurent sur le site des « Sentinelles de la Paix » : http://www.lessentinellesdelapaix.org Merci.
IV Evaluation :

Celle qui conviendrait ici serait peut-être celle de la réussite pour tous prônée par Albert Jacquard et qui évite l’esprit de compétition entre les élèves (mais pas celle de la confrontation avec soi-même). Chaque professeur adaptera ses choix en fonction de sa pédagogie et des demandes institutionnelles…
La sélection des photographies par les élèves (et le professeur) constitue une auto évaluation du résultat.
« Le jeu du mini jardin sentinelle »

Pour les petits et les grands…

La formation des jeunes sportifs fait partie des institutions éducatives.

Cette association qui a créé un mouvement artistique et citoyen pour la paix donne une place privilégiée auprès de la jeunesse à la culture de la paix, en référence aux résolutions des Nations Unies (réf A/RES/52/13 et A/53/243).
Par ses actions elle sensibilise aux valeurs morales de la vie, au respect de l’autre et de soi-même, au perfectionnement de soi qui favorise la créativité, la responsabilité et la dignité humaine.
Tous les domaines éducatifs s’y prêtent, écoles, collèges, lycées, universités mais aussi toutes les formations aux sports.
L’entrainement est un combat contre soi-même et la compétition est la confrontation d’adversaires et non d’ennemis. Cette confrontation s’effectue dans le respect des règles et de l’autre. Ce n’est que dans cette condition que la victoire est belle et porteuse de valeurs positives.
Une de nos actions est un « jeu », par la force de son symbole, il pose en chacun des participants le germe de cette démarche.
Règle du jeu :
La ou les règles seront facilement créées et adaptées en fonction de l’âge des joueurs.
Le principe est de poser un certain nombre de pierres en équilibres*, individuellement ou/et en équipe. *C’est ce que nous appelons les « Sentinelles» colonne de pierres en équilibre fragile mais gardiennes de valeurs elles aussi fragiles mais essentielles de la vie.
Un grand nombre de pierres permet de poser le principe du choix judicieux, mais il est possible de limiter leur nombre.
La consigne essentielle sera de poser successivement des pierres sans chercher à « coincer » le joueur suivant. Il s’agit de réussir ensemble, dans un esprit de solidarité, de bien commun, de vigilance, d’équipe…
Libre à chacun de jouer avec les consignes qui peuvent se modifier à chaque partie…
Le jeu s’effectue en extérieur, il demande de prévoir un certain nombre de pierres, mais chaque joueur peut aussi apporter sa pierre…
Un Certificat de participation peut être remis aux joueurs ou/et aux équipes participantes. (Une équipe est composée des jeunes joueurs, de leur entraineur et des accompagnants officiels).
Des médailles ou trophées « Sentinelles d’or, d’argent et de bronze » peuvent éventuellement récompenser les joueurs ou les équipes les plus fairplay d’un tournoi.
Nota : une fiche pédagogique est disponible pour les écoles ainsi qu’un jeu (« le jeu du mini jardin sentinelle » en intérieur.

Appel à participation
Pour participer à ce mouvement et lui donner la plus grande envergure possible, 
vous avez plusieurs possibilités :
Vous inscrire sur la liste de soutiens diffusée sur notre site (gratuit) ou adhérer à l’association (10 €, déductible des impôts)
Construire une « Sentinelle » (colonne de pierres en équilibre) et nous envoyer la photo qui sera publiée sur notre site. (je rappelle que notre perspective est d’exposer ces photos aux sièges de l’UNESCO et de l’ONU).
Diffuser cette information à vos amis
Etre un « Relais Sentinelle » de votre région ou pays pour diffuser et/ou 
organiser des actions en faveur de la paix.
Rejoindre les volontaires qui interviennent dans les écoles et institutions éducatives
Rejoindre les membres qui s’impliquent particulièrement dans la communication, la gestion du site et des réseaux sociaux
Autre(s) proposition(s) : …………………………………………

Envoyez vos propositions à : sentinellesdelapaix@gmail.com
Nous vous remercions de l’attention portée à cette demande et nous serions ravis de 
vous compter parmi nous dans cette merveilleuse aventure.

Sentinelles aux abris sous roches de St Géry

Photos que nous avons réalisées à côté de notre école. Les élèves de CE2 et de CM ont pris goût à construire des sentinelles !
Merci encore d’être intervenus dans notre petite école. La paix s’enseigne aussi et elle est précieuse pour notre vie au quotidien.

DSC_0015 DSC_0019 DSC_0028 DSC_0032 DSC_0034 DSC_0037

Bravo aussi à vous Madame la Directrice !