Journée des Citoyens du Monde – Journée de l’Unité Mondiale

Le 4 novembre 2007, le Congrès des Peuples a voté l’officialisation de l’équinoxe de mars comme « Journée des Citoyens du Monde – Journée de l’Unité Mondiale ».

Deux fois par an, la trajectoire de la terre fait que le soleil se trouve à la perpendiculaire de l’équateur. Ces jours-là, tandis qu’aux pôles, le soleil apparaît en demi-cercle à l’horizon, partout ailleurs l’éclairage et l’obscurité sont parfaitement de longueur égale : 12 heures de jour et 12 heures de nuit. Ce sont les équinoxes de printemps et d’automne. Et si nous projetions cette égalité cosmique sur notre vie de citoyen ? Égalité des personnes en droits et en responsabilités, égalité de toutes les personnes entre elles, malgré les différences, égalité devant les lois… A plusieurs reprises dans l’histoire récente, des citoyens du monde ont proposé que l’une ou l’autre de ces dates, ou les deux, soient célébrées comme la journée des Citoyens du Monde, la journée pour l’unité mondiale, la journée d’action contre les inégalités, contre les injustices, contre le racisme et contre l’exclusion, la journée pendant laquelle tous les habitants de la terre seraient invités à réfléchir au devenir de l’humanité et de la planète.

Appel pour une Maison de la poésie André Breton

Appel pour une Maison de la poésie André Breton

Laurent Doucet, Président de l’association pour une Maison de la Poésie et des Citoyens du Monde André Breton a bien voulu répondre à 3 questions sur le projet qui l’anime : la transformation de l’ancienne maison du poète André Breton à Saint-Cirq Lapopie en Maison de la poésie.

> Retrouvez le dossier en ligne

fLaurent Doucet, vous êtes Président de l’association « La Rose Impossible » qui cherche à transformer l’ancienne maison du poète André Breton à Saint-Cirq Lapopie actuellement remise en vente. Pourquoi?
– André Breton est l’un des artistes français du XX° siècle parmi les plus cités dans le monde aujourd’hui, aussi bien par les penseurs de l’art que les critiques contemporains, mais aussi dans les milieux encore engagés dans une vision plus subversive et poétique de la vie. Or il n’existe pourtant aucun lieu qui lui soit dédié pleinement ou en relation avec la création et la réflexion esthétique et politique actuelle en France !

Comment expliquez-vous cette contradiction contrairement à d’autres grandes figures de l’histoire de l’art ou des mouvements d’avant garde européens voire mondiaux à qui des espaces sont consacrés?
– André Breton et son oeuvre sont victimes d’une sorte d’attirance-répulsion liée à la grande exigence humaniste de son cheminement. Il fut un révolutionnaire dès l’entre-deux guerres et rompit avec le totalitarisme dès le témoignage des premières victimes de l’oppression stalinienne connu. Passé la Seconde Guerre mondiale, il ne s’est fourvoyé dans aucun des « grands déshonneurs » politiques ou économiques dans lesquels sombrèrent malheureusement nombre d’artistes pour des raisons de carrière et de promotion… Comme l’écrivait en substance son ami Marcel Duchamp, « il était amoureux de l’amour dans une période qui n’aimait rien tant que la prostitution morale et la corruption ». D’où une légende noire qui lui fut longtemps collée dans le dos à la manière des procès de Moscou: « Pape », « autoritaire », etc. Certains qui se faisaient passer pour des proches ont même pu faire croire lors de l’indigne vente de son laboratoire-musée du 42 rue Fontaine à Paris en 2003 qu’il était contre l’idée de musée. Il est facile mais éthiquement douteux de vouloir faire parler ceux qui ne sont plus là pour s’exprimer ; cependant son oeuvre en parle très précisément. Il a déclaré lors d’entretiens que des musées comme celui de Gustave Moreau ou de vieux Cabinets de curiosités de province avaient joué un rôle important dans la formation de sa sensibilité et l’invention du surréalisme. Ce dernier dans ses écrits ne rejette pas les musées et les bibliothèques bien au contraire à condition qu’ils soient ouverts au plus grand nombre (André Breton par lui-même de Sarane Alexandrian). C’est ce que nous voudrions réaliser avec La Rose Impossible de Saint-Cirq Lapopie, un lieu vivant et ouvert de documentation et de recherche, de création artistique et de réflexion sur le monde contemporain à partir de la mémoire active du surréalisme et d’André Breton.

Comment comptez-vous faire avancer votre projet ?
– L’acquisition de la maison, malgré un prix d’achat très élevé, a failli être actée lors de l’été 2014 suite à une réunion entre notre association, le Directeur de la DRAC Midi-Pyrénées Mr Roturier et le Sénateur-Maire de Saint-Cirq Lapopie Monsieur Gérard Miquel. Nous avions le soutien de la Ministre de la Culture d’alors Madame Aurélie Filippetti, et notre association avait réussi à réunir une somme importante grâce au mécénat. Cependant, les changements gouvernementaux du mois d’août dernier, et les nouveaux rapports de force politiques locaux dus au redécoupage territorial, freinent pour l’instant l’avancée du projet. Il nous faut renouer le contact avec la nouvelle ministre Fleur Pellerin qui a déclaré « ne rien vouloir défaire du travail de sa prédécesseure, renforcer  nos appuis locaux et élargir la liste de nos soutiens dans la défense du projet (voir notre page Facebook avec les signataires comme André Dussollier et Michel Deguy, ainsi que les initiatives et couvertures de presse comme l’annonce de la prochaine émission Des racines et des Ailes le 25 février prochain sur FR3).  Nous voulons aussi lancer une grande campagne de financement participatif et d’idées !

http://www.pouriaamirshahi.fr/2015/02/27/appel-pour-une-maison-de-la-poesie-andre-breton/

 

Rencontre avec le Président du Comité pour le Congrès des Peuples

Aussi agréables que fructueuses, ces deux journées de rencontre entre le Bureau des Sentinelles de la Paix et le responsable du Registre d’Enregistrement des CItoyens du Monde, Président du Comité pour le Congrès des Peuples.

Première rencontre depuis l’ouverture du Centre d’Enregistrement des Citoyens du Monde à MONTAUBAN, Daniel DURAND et son épouse Odile nous ont fait l’honneur et le plaisir de leur visite dans notre sud-ouest: réunion de travail sur l’organisation et les perspectives de l’association et du Centre d’enregistrement, visite historique du musée Ingres avec les précieux apports de Marie-Pierre POUCH.

2014-12-18 17.50.33 2014-12-18 17.51.262014-12-18 17.52.092014-12-18 17.56.142014-12-18 17.01.59

Un retour aux sources au long du Lot, sur la Route Mondiale de la Paix.DSC_0535-2 DSC_0537-1DSC_0539-2

Rencontre enrichissante et de beaux projets à construire avec Laurent DOUCET et Sylvain LACAZE de « La Rose Impossible » pour le rachat de la maison d’André Breton à Saint Cirq Lapopie et la création d’un lieu artistique en lien avec le musée. Un grand merci monsieur l’Adjoint au Maire de nous avoir reçus et accompagnés.2014-12-19 12.10.32 2014-12-19 12.10.58 2014-12-19 12.15.02 2014-12-19 12.15.17 2014-12-19 12.15.23 2014-12-19 12.15.48 2014-12-19 12.15.53DSC_0550-2DSC_0552-1 2014-12-19 12.31.49 2014-12-19 12.32.10 2014-12-19 12.34.01 2014-12-19 12.34.05 2014-12-19 12.35.52 2014-12-19 12.37.00 2014-12-19 12.38.52

Avec Laurent DOUCET, Laurent GUILLAUT, conservateur du musée de CAHORS Henri MARTIN nous a guidés au long de la visite de l’exposition André BRETON, et au-delà nous a transmis avec la passion qu’on lui connait la richesse de son savoir et de son parcours avec André BRETON, CAHORS Mundi et les Citoyens du Monde. Visite qui aura été l’occasion d’échanges fructueux entre Daniel DURAND, Jean-Marc VAYSSOUZE-FAURE -maire de CAHORS qui nous a honoré de sa présence-, des élus de la route mondiale, des représentants d’associations et les citoyens du monde qui nous ont rejoints. Histoire et perspectives d’avenir : un chemin qui est toujours à construire …

2014-12-19 15.20.41 DSC_0561-2 DSC_0563-2 DSC_0565-2 DSC_0568-2 DSC_0570-2 DSC_0573-2 DSC_0577-2 DSC_0579-2 DSC_0581-2Depuis 1949, le contexte et les moyens d’action ont changé, les acteurs aussi, bien que…. : nous avons eu une affectueuse pensée pour le Dr Louis SAUVE, toujours informé des évolutions du chantier qu’il entreprit avec Garry DAVIS, André BRETON et tant d’autres ….